La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.
BONNE GRAISSE

BONNE GRAISSE

Posté le 31/01/2017

Oui au bon gras !

Bonjour,

 

Avocat les creations de coccinelleAujourd’hui je vous parle d’un point important dans la fabrication artisanale de savon, je veux vous parler de sur-graissage.

 

Nous le savons tous, le gras c’est bon. Attendez une minute, le gras naturel est bon pour l’organisme. Grosso modo, les « gras trans », transformés sont nocifs alors que les bons gras, comme ceux de l’avocat, doivent « presque » être recherchés.

 

En ce qui concerne le savon, c’est un peu pareil. Pour ce qui ne le savent pas,  le savon est le fruit d’une réaction chimique entre un corps gras (ex : l’huile) et un alcali (ex : l’hydroxyde de sodium ou soude). Cette réaction s’appelle la saponification. À l’issue de la réaction chimique, lorsque les gras et les acides sont en quantités identiques il ne reste que le fameux savon, ce produit qui lave. En revanche, si nous ne mettons pas assez de gras, le savon sera dit « dermocaustique », il aura tendance à « brûler » la peau car il sera plus acide que gras alors que s’il y a un peu trop de gras, le savon aura tendance à nous huiler la peau. Nous parlerons alors d’un savon avec un « sur-graissage » de X %.

 

Voilà, nous pouvons donc sur-graisser notre savon pour le rendre doux selon nos goûts et selon son utilisation.

 

En primeur, nous avons mis au point une recette de savon sur-graissé à 5 % contenant notre Macérât de Calendule (lien à faire). Pour  le moment, nous pensons qu’il prendra au moins deux mois, peut-être plus, avant d’être « sec » et prêt pour la vente. Nous ferons preuve de patience et ne manquerons pas de publier un nouvel article le moment venu.

 

Ce savon est le fruit d’une réflexion sur la douceur pour nous et pour ceux que nous aimons, nos animaux. Avoir une peau encore plus douce en sortant de la douche ça nous intéresse, avoir un animal avec un beau poil et une peau qui respire ça l’intéresse.

 

Le souvenir complet me revient. Été 2015, il fait chaud, nous faisons tondre Ty, notre labrador pensant qu’il apprécierait. Dans sa sagesse, il ne nous dit rien et continue d’être un bon chien. Été 2016, nous remarquons que des plaques de peaux mortes et collées semblent empêcher la repousse des poils sur son arrière train, les hanches. Après quelques brossages ça va mieux mais ce n’est pas réglé. Encore habité de toute sa sagesse, il ne dit pas un mot et nous essayons le macérât de Calendule. Après quelques applications et en quelques jours, les peaux mortes semblaient avoir complètement disparues et laisser la place à un épiderme sain et à de magnifiques poils. De plus, nous avons remarqué que nous avions moins de poils dans la maison.

 

À toutes et à tous, bon mardi et à bientôt.

 

Questions, commandes ou autre, c’est ici (lien à faire).

 

2018-03-01

Cette recette se décline en trois variantes pour mieux vous servir :
- voici le lien pour le Savon Sans-soucis pour animaux (chien) (lien) ;
- voici le lien pour le Savon Sans-soucis pour humain (lien a faire) ;
- voici le lien pour le Savon Bébé Sans-soucis (lien).