La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.
À PROPOS

Les créations de Coccinelle pense auto-suffisance !

Quand nous pensons "autosuffisance", nous pensons en fait à minimiser les dépenses au maximum, car dans notre monde il y a un système contre lequel personne ne peut se battre, enfin presque. Avec l'expérience, nous découvrons tous qu'il vaut mieux faire avec le système sinon c'est notre santé mentale qui risque d'en pâtir.

Du fait de ce "système", nous devrions réellement penser à utiliser les mots "autosuffisance" dans tous leurs sens, mais nous avons des enfants. Et puisque nous les avons et que nous les aimons, nous avons, pour le moment, un réel besoin de certains éléments de cedit système.

Pour la suite, nous verrons bien... Attention quand même car autosuffisance ne rime pas avec liberté financière.

 

 Les créations de Coccinelle une passion, une histoire de famille

Véronique et Mathieu sont passionnés par les produits naturels, ils les utilisent depuis plusieurs années pour eux-mêmes et leurs enfants. Depuis qu'ils se connaissent, ils font attention, ils lisent les listes d'ingrédients des produits qu'ils achètent. Ils remarquent également le prix unitaire des produits qu'ils achètent.

Au début, il voulait économiser alors, ils ont commencé à fabriquer leurs produits pour la maison. Chemin faisant, des personnes de leur entourage les ont questionnés. Finalement, ils ont découvert que beaucoup de gens préfèrent acheter un produit dont ils connaissent la provenance. Plus que ça, ils ont appris que les gens n'achètent pas nécessairement le produit pour ledit produit, mais plutôt pour le fabricant.

Une de leurs activités est de faire partager leur passion en :

  •  participant à des salons (lien vers le blogue) ;
  •  offrant leurs produits par le biais de boutiques qui ont pignon sur rue ;
  •  une boutique en ligne (ici).

Texte d'une cliente. Merci.

 

Notre histoire...

Tout a commencé lorsque nous avons décidé de fabriquer notre pain pour ne plus en acheter dans le commerce. Nous voulions diminuer nos dépenses. Après plusieurs tentatives et différentes recettes, nous avons trouvé notre façon de faire notre pain et nous nous sommes dit que nous pourrions peut-être le vendre.

Entre temps, nous avons trouvé des recettes nous permettant de fabriquer de façon artisanale certains produits de consommation courante non comestibles comme du savon, du baume à lèvres ou encore des bombes pour le bain.

Nous décidons d'exposer nos créations dans des salons. Un succès ! Nous avons alors décidé de réviser la liste des produits et de nous concentrer sur du non périssable, les cosmétiques entre-autres, mais aussi tout ce qui peut rentrer dans une maisonnée comme un savon pour le chien, un nettoyant toutes surfaces et bien d'autres. Finalement, nous fabriquons quasiment tout pour nous-mêmes et commercialisons petit à petit ce que nous jugeons en règle selon les différents textes de loi et autres règlements.

Les créations de Coccinelle est rapidement devenue une entreprise familiale, artisanale, locale qui se démarque par sa vocation d’offrir ce qu’elle voudrait recevoir.

Dans un avenir proche nous souhaitons que l'entreprise et notre logis ne fassent qu'un, ainsi nous réduirons les dépenses et maximiserons notre intérieur. Nous comptons ajouter une serre annuelle pour cultiver les plantes médicinales dont nous avons besoin pour l'entreprise et nous, nous y cultiverons également nos fruits et légumes. Avec ça, l'épicerie coûtera encore moins cher. 

Nous utiliserons également un équipement pour produire notre propre électricité propre, du coup, on diminue la facture HQ. Pareil pour la voiture, l'essence coûte cher à la longue, nous envisageons d'utiliser de l'électrique. Des chevaux ? On verra...

Oh, j'oubliais, des poules, des arbres fruitiers et d'autres, dont celles qui ne me viennent pas à l'esprit.

L'autosuffisance sera un accomplissement de fin de vie ;-D

 

 

Véronique Châtelain

Photo à venir

Salut tout le monde ! C'est moi Véronique ou Coccinelle si vous voulez.

Je suis née à Longueuil dans la province du Québec au Canada, début 80. J'ai deux frères plus jeunes, mes parents se sont divorcés en 1993. J'ai un belle maman, une demi-sœur et un demi-frère par alliance. Je suis maman de trois enfants et je suis marié à un français. Il est mon ami, mon confident, mon amant, le père de mes enfants et aussi, mon associé. Ah oui ! Il se nomme Mathieu.

J'ai créé Les créations de Coccinelle après un congédiement, je travaillais alors au gouvernement du Québec. Merci, ce congédiement est le coup de pied dont j'avais besoin. Depuis, j'ai choisi la chaise de l'entrepreneuse au lieu de celle de l'employée.

Tout cela car je voulais être rentable dans la maison. Je savais comment faire mon propre pain, mes yogourt, et d'autres... Mais pas la pâte à dent, le savon, la crème pour le corps, le savon lessive et, finalement, tout ce que j'achète sur tablette.

D'autres questions me sont ensuite venues. Pourquoi attendre des heures aux urgences si je peux me soigner, nous soigner moi même, otite, bronchite, eczéma, érythème fessier, décollement du placenta, mes animaux aussi. J'ai découvert qu'on peut presque tout faire soi-même.

C'est au cour d'ateliers sur le savon, les crèmes et bien d'autres que j'ai découvert l'aromathérapie. Les premiers cours ont été suivi dans une boutique de quartier.  Je me suis ensuite inscrit au cours donné par Maurice Nicole dans l'institut d'aromathérapie scientifique du Québec au CEGEP Édouard Monpetit de Longueuil (lien ici). Par la suite on m'a parlé de médecine orthomoléculaire.

J'ai à cœur la santé car avec elle vient tout le reste. Si, par Les créations de Coccinelle, je peux redonner un peu de ce que la terre nous donne mon but est atteint.

Nous sommes une entreprise familiale. Nous visons la qualité plutôt que la quantité.

Bienvenue chez nous et bonne visite.

 

Mathieu Guillon

Photo à venir

Je suis né en France. J'aime dire aux gens, les pieds dans l'eau, car la ville d'Agde, qui m'a accueilli de nombreuses années, est une ancienne cité grecque située à quelques minutes de la méditerranée. Agde a en fait été une cité très connue à l'époque, car de nombreuses fouilles on permit de découvrir des trésors d'histoires, vestiges des grecs établis à ce moment-là. Il existe aujourd'hui un musée qui vente et documente cette histoire vielle de presque 3000 mille ans. Lien ici.

En France, j'ai étudié l'électricité, car je me suis retrouvé là-dedans et qu'il me fallait un diplôme. Infiniment merci à mes grands-parent sans qui je n'aurais pas pu choisir l'établissement que je jugeais bon. Je ne suis pas électricien et je ne travaille pas non plus dans un domaine parallèle, je leur dis merci d'une autre façon.

2004, j'ai 23 ans et j'arrive au Québec. Je connais l'ambiance, mes séjours répétés dans le temps des fêtes ont bien dressé le jeune adulte que j'étais. Des sous-vêtements de rechange, une brosse à dents, des sous pour l'alcool et autre et hop, nous voilà partis de fête en fête, de maison en maison où je ne connaissais personne. En fait, je connaissais la personne avec qui j'étais venu, le fils ou la fille d'un(e) ami(e) de ma mère.

Chapeau d'envergure à ma mère qui a fait le courageux pas qu'il fallait pour venir ici toute seule.

Mon premier emploi fut chez Aldo, j'ai dû passer 4 entrevues ! J'y suis resté quelques mois et j'ai changé. J'ai changé environ 10 fois de travail entre 2004 et 2010, ça, je le dois au système nord-américain qui récompense la performance. Malheureusement pour moi, la performance sans la qualité ne me correspond pas, j'en voulais plus, mais pas au prix d'une absence de plaisir entre les clients et moi.

Aujourd'hui encore, j'ai cette conviction-là, de faire de mon mieux pour que tous ensemble nous puissions y gagner quelque chose.

2008, je rencontre Véronique dans un parté où je ne voulais pas aller. Je rentrais d'un voyage pendant lequel quelqu'un a eu la super idée de cambrioler notre appartement. Je vivais avec ma sœur. Je me suis présenté à la soirée d'anniversaire, après tout j'avais dit que je viendrai, et en sortant d'une chambre je salue deux nouvelles personnes, Christophe, un copain sur qui je peux compter aujourd'hui, un véritable ami, et sa colocataire Véronique.

Boum, la suite se devine... Et pas tant. Si un jour vous me demandez vous saurez.

2010 on se marie et nous avons notre premier enfant, nous travaillons au gouvernement.

2012, notre deuxième enfant né, nous travaillons toujours pour le gouvernement et nous n'avons pas encore fêté nos noces.

2013, coup dur, Véro est licencié par son supérieur en larme alors qu'elle est en congé maladie indéterminé pour surmenage au travail.

2015 Véro s'intéresse à ce qu'elle peut lire sur le Net, faire des produits soit même pour diminuer encore les dépenses de la maisonnée. C'est à ce moment-là que nous avons décidé de changer quelques habitudes de consommation. La première, faisons notre pain et puisse que nous avons un sac de 25 kg de farine pour quoi ne pas faire des biscuits ! Je vous laisse imaginer la suite, nous fabriquons ce que nous pouvons quand nous le pouvons. Par exemple nous ne fabriquons pas encore nos pâtes, mais nous les achetons à 0,99 $ le paquet de 900 g, rien d'autre.

2016, l'entreprise "Les créations de Coccinelle" est officiellement enregistrée, nous avons un site par Wordpress, la page Facebook et plusieurs autres inscriptions sur le web. Nous commençons à nous intéresser aux salons, aux boutiques et autres possibilités de vendre nos produits.

 

 

Tous les produits sont fabriqués dans le respect de l'environnement, des humains et du reste

Ce sont des produits fabriqués avec des matières premières de qualité à des prix très concurrentiels qui font notre succès.

Nous travaillons avec le plus grand respect possible de l'environnement, nous utilisons des produits d’origine naturelle. Nous évitons le chimique le plus possible. Nous n’achetons que des produits non transformés sauf exception. Tout ce que nous fabriquons ne contient pas ou très peu de produits chimiques, par exemple, nous préférons utiliser des huiles essentielles plutôt que des parfums (fragrances).

 

 

Remerciements

Merci à Brigitte Dijon de OCM Système qui m'a offert temps et expériences pertinentes lors de ma formation gestion site web, boutique, info lettre etc.

Merci à tout le personnel de Votresite.ca et à Patrick.

Merci à Martine Côté pour ses conseils juridiques, ses relectures, ses avis sur nos produits et tout son temps passé en compagnie de nos enfants.

Merci à Le Garage & Co pour leur temps, leurs conseils et leur indéfectible écoute.

Merci à Romeo Darwish pour le système informatique.

Merci à Isabelle Rene pour toutes les traductions.

Merci à Régine Tourreau, pour la correction de textes.

Merci à Natacha Poirier et Kelsey James Brown pour leur patience avec nos enfants.

Merci à Iulia Pastina et Laurent Ledoux pour les premières étiquettes et finalement, la base de toutes celles réalisées jusqu'à maintenant. Sans ces premiers dessins, nous n'en serions pas là côté visuel.

Merci au site Pixabay pour les images et les photos que nous utilisons. Merci aussi à Pixnio.

Merci aux sites L'observatoire des cosmétiques et La vérité sur les cosmétiques pour leur fiabilité et la disponibilité des informations sur les ingrédients.

Les photos et images que nous utilisons sont sous licence Creative Commons CC0.

Merci aussi à toute cette information disponible gratuitement sur Internet.

Merci  à Alain Savaria pour ces conseils et son temps.

Merci aussi à toutes les personnes auxquelles nous n'avons pas pensé.